Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Verification: ceadf927d1811e27

emploi

  • Styliste

    Pin it!

    51333694.jpgLes stylistes imaginent et dessinent les vêtements que nous portons au quotidien. La mode et la couture n’ont aucun secret pour eux : ils savent sentir les tendances et manier les formes, les couleurs, les textiles pour décliner une simple robe en des milliers de modèles différents.

    Loin d’être des créateurs fous, les stylistes savent prendre en compte les contraintes de coûts, de fabrication, de qualité et rester en accord avec le style de leur enseigne. Si le métier séduit les amateurs de mode à l’esprit créatif, mieux vaut savoir qu’il n’est pas donné à tous de côtoyer les grands couturiers. La plupart des postes se trouvent dans le prêt-à-porter et, même dans ce secteur, les places sont chères. Un solide apprentissage, un bon carnet d’adresses et une volonté de fer sont indispensables pour tisser sa place dans cet univers convoité.

    Les inventeurs de mode.

    Un styliste est certes un créateur mais il sait s’inscrire dans un cadre strict : celui de sa marque. Le styliste capte les tendances pour les retranscrire en fonction du style de son enseigne. Il sait manier la mode pour séduire ses propres clients selon leurs goûts, leur physionomie, leur budget,…

    Jeune styliste chez Christian Lacroix, Célia Nkala ne se considère ni comme une fashion victime, ni comme une très bonne dessinatrice… « Avant d'intégrer l'école de mode LISAA, je ne regardais pas les défilés et ne connaissais pas vraiment les marques. » Célia a ainsi suivi une formation artistique généraliste, puis s’est spécialisée dans le design objet avant de trouver sa voie dans le stylisme. « C’est l’aspect créatif du métier qui m’a attirée. Peu à peu, je me suis découvert des affinités plus particulières avec le tissu et le design textile s’est imposé à moi. »

    Le styliste travaille en collaboration avec toute une équipe de professionnels du vêtement : le chef de produit, spécialiste marketing de l’enseigne, le modéliste, en charge de créer les modèles en fonction de ses croquis ou encore la mécanicienne-modèle.

    La création pure et le dessin sont loin d’occuper tout son temps. Le styliste participe également au choix des tissus, à l’estimation du coût du vêtement, à la rédaction du cahier des charges, à la réalisation des modèles, au suivi de la production, voire à l’organisation des défilés.

    La consécration pour un styliste ? Créer sa propre marque pour laisser libre cours à son esprit créatif ! Mais très rares sont ceux qui peuvent se le permettre, l’aventure est risquée et coûteuse…

    812318983.jpgComment devenir styliste ?

    Un styliste est pluridisciplinaire, sa formation, longue et exigeante, doit lui permettre de maîtriser à la fois l’aspect créatif, technique et marketing du métier. Les autodidactes sont de plus en plus rares, le passage par une école étant quasiment indispensable.

    Il est possible d'intégrer une école publique juste après le bac, telle que l’ESAA Dupperré. Ces écoles sont gratuites mais très sélectives. Autre voie proposée : intégrer une classe préparatoire aux écoles d'art puis choisir une école de mode privée, la formation dure de 2 à 3 ans. Ces écoles sont généralement coûteuses.

    Un styliste débute souvent sa vie professionnelle par le métier de couturier, de modéliste ou d’assistant. Beaucoup se lancent en free-lance au cours de leur carrière.

    Suis-je fait pour ce métier ?

    L’amour de la mode et de la création est, bien sûr, un prérequis mais il ne saurait suffire. Du côté technique, un bon coup de crayon, un don pour le maniement des couleurs et des formes ainsi que des talents de couturier sont indispensables. Du côté marketing, la maîtrise parfaite de la chaîne de production, des impératifs du marché et l’écoute permanente des tendances sont à la base du métier. Sans oublier la connaissance des technologies telles que la CAO ou la DAO, des outils aujourd’hui inévitables pour dessiner et modéliser les vêtements.

    « Un styliste est curieux par nature, souligne Célia Nkala. Ouvert et observateur, il aime la recherche, le renouvellement et le mouvement. »

    Appellations proches:

    • Styliste industriel
    • Designer textile
    • Designer de mode
    • Créateur textile
    • Modiste - Chapelier