Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Verification: ceadf927d1811e27

  • Le profil LinkedIn

    Pin it!

    1. Objectifs du profil LinkedIn

    Votre profil LinkedIn représente votre « vitrine » professionnelle numérique, il est donc nécessaire d’y accorder un temps suffisant de préparation. Il ne doit pas correspondre à un CV détaillé mais doit faire apparaître ce que vous voulez mettre en avant, là encore il apparaît primordial de se « marqueter » et de se positionner en « offreur de services »…

    Aussi il est important en premier lieu de définir ses objectifs et d’identifier quelles sont les personnes/structures les mieux placées pour nous aider à les atteindre et ainsi se construire un profil attractif et un  réseau performant.

     

    2. Quelques fonctionnalités importantes à connaître.

    • Publication des MAJ de son profil à son réseau:

    Si vous prévoyez de faire plusieurs modifications de votre profil et afin que vos contacts ne se retrouvent pas noyés dans les diffusions de vos mises à jour tant que votre profil n’est pas complet il est souhaitable de désactiver cette fonctionnalité.

    Pour cela, cliquer sur votre « Nom » en haut à droite, puis « Préférences » puis « Profil » puis « Contrôle de confidentialité » puis «Activer/Désactiver vos diffusions d’activité».

    Quand votre profil sera conforme à vos souhaits, vous pourrez réactiver cette fonctionnalité.

    • Gérer la publicité opérée par LinkedIn :

    Si vous ne souhaitez pas que LinkedIn utilise votre nom et votre photo dans le cadre de diffusion de publicité vers des sites tiers, vous devez désactiver cette fonctionnalité activée par défaut.

    Pour cela, cliquer sur votre « Nom » en haut à droite, puis « Préférences » puis « Compte » puis « Contrôle de la confidentialité » puis « Gérer les préférences pour les publicités» et décocher la case.

    • Choisir ce que les autres voient quand vous visualisez leur profil :

    Pour cela, cliquer sur votre « Nom » en haut à droite puis « Préférences » puis « Profil » puis « Contrôle de la confidentialité » puis « Sélectionner ce que les autres voient lorsque vous consultez leur profil ».

    Seul le choix « Nom et titre de profil » vous permettra en retour d’obtenir les statistiques de consultation de votre profil ainsi que l’identité des personnes vous ayant vu.

    Aussi vous pouvez choisir «Anonyme» lorsque vous créez votre profil et que vous parcourez des profils d’autrui pour vous aider à réaliser le vôtre, puis quand votre profil vous convient vous pouvez modifier et activer votre visibilité.

    • Choix de la langue de votre profil :

    A choisir en fonction de votre objectif  (emploi dans un secteur d’activité ou dans un environnement international). Pour paramétrer la langue, cliquer sur « Nom » en haut à droite, puis « Préférences » puis « Compte » puis « Préférences » puis « Sélectionner votre langue ».

    A noter, il est toujours intéressant de prendre un peu de temps pour balayer l’ensemble des fonctionnalités existantes en cliquant sur votre « Nom » en haut à droite et sur « Préférences » et paramétrer votre compte comme vous le souhaitez.

    3. Sections conseillées à faire apparaître sur le profil.

    • La photographie :

    Des études ont montré qu’un profil avec photo avait 7 fois plus de chances d’être mémorisé qu’un profil sans, mais il est important de vous présenter sous votre meilleur jour, la photo doit être professionnelle.

    • Soigner votre accroche :

      • Le Titre:

      maximum 120 caractères autorisés, en général correspond soit à la fonction et l’expertise ou au poste et à l’entreprise.

      • Le Résumé :
        à utiliser comme un véritable « pitch » qui donnera à l’interlocuteur l’envie de mieux vous connaître. Idéalement, en une dizaine de lignes maximum, il permet d’afficher clairement ce que vous proposez en exprimant votre projet et votre valeur ajoutée.

    Il est à réaliser à la 1ère personne (« Je ») et permet d’afficher :

    • Qui je suis ? : quelles sont mes valeurs, mes atouts

    • Comment je procède ? : quel est mon mode de fonctionnement
    • Ce que je fais ou ce que je souhaite faire ? : mes principales compétences transférables

    Les «Spécialités/Compétences» : le choix des mots-clés est important car c’est lui qui vous permettra d’apparaître dans les moteurs de recherche.

    En général, on compte entre 10 et 15 mots clés permettant de décrire le secteur d’activité, les problématiques gérées et les spécialités techniques.

    Il est important de s’assurer de l’adéquation de ces mots clés avec votre objectif (offre d’emploi, entreprise…) et pour cela, vous pouvez utiliser des sites tels que www.tagcrowd.fr qui analysent vos textes sous forme de nuages de mots.

    Expérience (poste actuel et postes passés) :

    Il est important de mettre en avant les compétences « transférables »  qui sont en lien avec le poste souhaité et de bien faire apparaître les résultats obtenus ainsi que le comment pour les obtenir.

    Mettez en avant votre progression. Surtout si vous avez passé de nombreuses années dans la même entreprise, veillez à faire ressortir votre évolution.

    Il est important de ne pas avoir des sections trop longues, d’être clair et synthétique avec des mots compréhensibles car les interlocuteurs ne passent généralement pas longtemps sur la lecture des profils.

    Formation(s) :

    Cette section contient l’école ou les universités ou programmes suivis lors de vos études et qui ont donné lieu à délivrance d’un diplôme.

    Vous pouvez aussi faire apparaître les formations continues suivies lors des expériences professionnelles et qui sont en lien avec votre objectif.

    Langues étrangères :

    Indiquez la/les langue(s) étrangères maîtrisées et le niveau.

    Si votre niveau a été évalué par le biais d’un test récent (ex : TOEIC), mentionnez votre score.

    Les groupes à suivre :

    A choisir en fonction de votre objectif  (possibilité d’accéder à 50 groupes maximum mais il est recommandé de ne pas en choisir plus de 10 pour pouvoir y participer activement) : si votre objectif est un nouvel emploi, cherchez les groupes liés au secteur choisi, à l’activité envisagée, aux entreprises ciblées…

    Pour choisir les groupes adéquats vous pouvez soit :

    - Utiliser les fonctions de recherche de LinkedIn en cliquant dans barre menu supérieure puis :

    • sur l’option « Groupes » / « Annuaire de groupes » et utiliser la zone de recherche à gauche de la page par mots-clés
    • ou sur l’option « Groupes » / « Les groupes que vous pourriez aimer » correspondent à des groupes similaires à ceux dont vous êtes déjà membre

    - Vous pouvez aussi regarder dans la liste de vos contacts avec le même type de profil que vous les groupes auxquels ils appartiennent pour vous donner des idées.

    Il est intéressant de savoir que lorsque vous appartenez à un groupe vous pouvez contacter directement chacun de ses membres.

    Les recommandations:

    La confiance étant une notion essentielle du réseau, il est toujours intéressant de valider ses compétences par des recommandations.

    Vous pouvez solliciter des recommandations et gérer celles reçues en cliquant dans la barre de menu supérieur sur « Profil » puis « Recommandations ».

    4. Construire et entretenir son Réseau

    Les principales questions à se poser, en lien avec l’objectif ciblé, sont :

    -          Quels types de contacts je souhaite avoir ?

    -          Comment construire et entretenir mon réseau ?

    En général, selon la théorie de Dunbar qu’environ 150 contacts est l’ordre de grandeur idéal pour avoir un réseau basé sur la confiance et être efficace dans la recherche d’informations.

    Il semble important de privilégier les messages « personnalisés » et non ceux utilisés par défaut dans LinkedIn : l’idéal est d’expliquer pourquoi dans votre message vous souhaitez être en contact avec la personne ciblée.

    A l’inverse, si des personnes souhaitent vous ajouter à leur réseau et que vous ne les connaissez pas ou que cela ne répond pas à votre stratégie, il est possible par les options de réponse soit de demander de l’information complémentaire soit d’ignorer ou refuser l’invitation.

    Lorsque vous recevez une invitation (dans barre menu supérieure « Boîte de Réception » / « Invitations »), vous avez le choix entre les actions suivantes :

    -          Accepter

    -          Répondre (« ne pas encore accepter » ou « sans accepter ») : permet de demander un complément d’information

    -          Ignorer : l’invitation sera archivée et l’interlocuteur n’en est pas informé

    -          « Je ne connais pas » ou « Signaler le SPAM » : si l’interlocuteur présente un trop grand nombre de cas de ce type son compte sera restreint

    -          « Ne rien faire »

    -          Signaler le SPAM

    Vous pouvez aussi être amené à supprimer un de vos contacts (« Contact » / « Relations » / « Retirer des relations » en haut à droite), il faut savoir que le contact retiré n’est pas informé.

    Enfin on rappelle que construire et entretenir un réseau de qualité est un travail de longue haleine, qu’il faut donc régulièrement y consacrer du temps afin de pouvoir l’activer efficacement le moment venu. L’aspect qualitatif et la diversité du réseau sont largement aussi importants que l’aspect quantitatif.

    Lors d’une session « Uniagro du service Carrière et Emploi», l’acronyme DREAM donnant une bonne vision des différents types de contacts a été évoqué :

    -          D comme Décideurs

    -          R comme Relayeurs (celui qui met en relation)

    -          E comme Expert (que je pourrai solliciter sur des sujets que je ne maîtrise pas)

    -          A comme Ascendant (j’accepte dans mes contacts des plus jeunes que moi que je peux soutenir)

    -          M comme Mentor (j’ai parmi mes contacts des référents qui me suivent dans ma vie professionnelle)

    On rappelle aussi quelques règles implicites et primordiales de la construction puis de l’utilisation du réseau :

    -          Avoir toujours une attitude positive

    -          Il faut d’abord semer avant de pouvoir récolter (partager/donner du temps et des informations sans rien attendre en retour à court-terme)

    -          Ne demander que ce que les gens sauront vous donner (conseils, informations…) et surtout remercier ceux qui vous auront aidé

    -          Penser à la puissance des contacts de deuxième niveau pour atteindre votre objectif (système de rebonds successifs pour atteindre votre cible)

    Enfin, il apparaît aussi comme important de favoriser les occasions de rencontres car rien ne remplace le contact direct.

    5. Les liens utiles :

    Pour des informations plus détaillées, vous pouvez vous orienter vers les blogs ou livres suivants sur les sujets LinkedIn ou plus globalement Réseaux :

    -          Blog : http://mathieulaferriere.com/ mettant à disposition des Ebooks gratuits sur LinkedIn pour néophytes.

    -          « LinkedIn : Comment optimiser la puissance de votre réseau » par Jan Vermeiren et Bert Verdonck, éditions MA, 2011, (20 €) ; livre très complet détaillant l’ensemble des fonctionnalités LinkedIn avec des stratégies et astuces pour, entre autres, trouver un nouvel emploi ou faire ressortir votre profil et disposer d’outils complémentaires pour gagner du temps ; blog : http://how-to-really-use-linkedin.com