Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Verification: ceadf927d1811e27

Les pièges de l'entretien d'embauche (volume 1)

Pin it!

Thématiques : Recherche d'emploi : les outils -Trouver les emplois qui sont faits pour vous -Les secrets que peu connaissent pour optimiser votre recherche -Quels tests d'orientation choisir ? -Existe–t-il de bons outils pour s'entraîner à l'entretien d'embauche ?

entretien d'embauche.jpgCe qui suit est très important...

Il y a quelques pièges que vous devez absolument contourner pour ne pas saper votre recherche d'emploi:

- Ne pas rappeler l'employeur potentiel. Les premières fois sont difficiles, mais c'est une preuve de motivation et d'implication. Je pense d'ailleurs que certains employeurs ne recrutent pas les candidats qui ne les relancent pas, à moins que ceux-ci aient des compétences rarissimes, à tomber à la renverse !

- Vous contenter d'un ressenti comme réponse

- Ne pas faire de candidatures spontanées : vous feriez une grossière erreur et perdriez beaucoup de temps

- Ne pas parler de votre profession autour de vous : si environ 80% des emplois se réalisent grâce à la candidature spontanée, sachez que beaucoup d'offres sont pourvues grâce au réseautage et à la cooptation.

- Négliger son apparence extérieure : Tailleur noir et blanc est un classique qu'il vaut mieux ne pas contourner, sous peine de paraître anti-conformiste et ingérable dès les premières minutes de l'entretien

Il y'a également des questions-pièges auxquels vous devez répondre d'une certaine manière. Cette liste n'est pas exhaustive, mais sera alimentée au fur et à mesure. Si vous avez identifié des questions qui ne figurent pas ici, que l'on vous a posé en entretien par exemple, n'hésitez-pas à les reporter au mail de contact. Je ne manquerais pas de les rajouter.

D'abord les questions les plus gênantes, LES QUESTIONS PERSONNELLES :

-La classique « parlez-moi de vous » .Eviter d'étaler toute votre « life » . Le recruteur n'a pas besoin de savoir que vous êtes né un dimanche 5 avril 1975 dans un hôpital militaire à 16h25 sous un soleil de plomb... Vous me suivez ? Faites un résumé : je m'appelle...j'ai...ans,j'ai un cursus commercial qui s'est décliné par telle et telle formation car j'ai toujours été attiré par l'aspect stratégique de la gestion des entreprises. J'ai justement eu des expériences professionnelles dans ce domaine, et c'est la raison pour laquelle je m'intéresse aujourd'hui à votre poste de Chargé d'études. Souhaitez-vous que je développe un point ?

Ca ira très bien ainsi. En général, pour cette question, les recruteurs cherchent à savoir si l'on s'exprime correctement, de manière fluide et concise, et croyez-moi, çà a son importance si le poste que vous visez demande des qualités de synthèse et d'expression ! En somme, essayez d'endosser l'habit de votre métier (compétences et qualités requises) tout au long de votre recherche d'emploi. Que ce soit à l'écrit, à l'oral, dans votre attitude, votre posture. De nombreux sites vous proposent des détails sur le métier de vos rêves.

Quels sont vos qualités et vos défauts ?

Repérez trois qualités et trois défauts maximum (vous en avez forcément, comme tout le monde) et restez sincère. Vous verrez, c'est toujours payant. Si vos qualités ne correspondent en rien à celles nécessaires à l'exercice du job de vos rêves, c'est sûrement que ce n'est pas celui qui est fait pour vous. Et surtout, à chaque fois, il est nécessaire d'illustrer vos propos avec un exemple précis (si possible lié au poste que vous convoitez) dans lequel il apparaît clairement que vous avez exprimé la qualité ou le défaut dont vous avez parlé.

ASTUCE: pour mieux faire passer les défauts : montrez que vous essayez de vous améliorer et dites comment, ou bien encore dites que vos défauts se sont atténués grâce à tel et tel contexte.

Amicalement,

La (presque) trouveuse d'emploi


par La (presque) trouveuse d'emploi (27/06/2008) - 639 mots
Encore plus d'articles sur guide-emploi.blogspot.com.

Commentaires